Accueil
Numéro en cours
Projet éditorial
Partenaires
Éditions et formats
Contacts
Première série
depuis 1996
Seconde série
depuis 2018
Comité éditorial
Comité de lecture
Dossiers thématiques
Appel permanent
Conditions
Proposer...
Un article de recherche
Un point de vue
Une réponse
Une recension
Un dossier
Normes et instructions
Commander
Reproduire
Traduire
Comment ne pas
citer les Cahiers

Parutions et AAC

Les Cahiers du journalisme - Débats

Les Cahiers du journalisme - Débats sont a priori ouverts à l’expression de tous les points de vue, y compris les plus hétérodoxes. Leur publication relève d’une décision éditoriale et non de l’évaluation scientifique externe à laquelle sont pour leur part soumis les articles de recherche.

Cette décision, prise sur avis d’au moins deux membres du comité, se fonde prioritairement sur l’intérêt du propos et la qualité de l’argumentation qui le soutien.

Toute soumission qui ne soit pas légalement ou éthiquement irrecevable sera donc examinée avec plaisir. Cependant, la seule expression d’une opinion personnelle ne sera généralement pas suffisante pour justifier sa publication dans un espace de réflexion spécialisé, lequel est destiné à un lectorat professionnel et universitaire avisé.

À titre d’indication, ce dernier peut, par exemple, s’attendre - outre la clarté et la cohérence de l’énonciation - à ce que l’auteur d’un texte porté à son attention dans ce contexte :

soit raisonnablement informé du thème qu’il traite et des questionnements qu’il a pu susciter jusqu’alors (peu de problématiques dans ce domaine sont des territoires vierges) ;

développe une argumentation étayée, préférant la démonstration à l’affirmation et à l’injonction normative ;

évite les généralisations abusives (ou souligne leur caractère schématique) et les cas anecdotiques (ou souligne leur caractère illustratif) ;

prenne en compte, au moins succinctement, les éventuels arguments ou les éléments empiriques qui pourraient manifestement contredire sa position ;

et - malgré tout ce qui précède - avance une ou des propositions stimulantes sur la forme et le fond.

Il va sans dire que l’appréciation de ces critères comporte une large part de subjectivité, surtout lorsqu’ils concernent des « Points de vue » qui, par définition, le sont également. En outre, la publication de textes de nature assez différente, par exemple des témoignages comportant un intérêt particulier, pourra également être envisagée.

Ces conseils ne doivent donc pas se lire comme des normes de publication contraignantes: ils ne visent qu’à expliciter l’esprit de dialogue informé et raisonné qui anime les Cahiers du journalisme - Débats. Pour la même raison, les éditeurs se réservent la possibilité de solliciter auprès de spécialistes des réponses aux textes retenus pour publication.

Dans tous les cas, la longueur de la proposition devra correspondre à l’une des plages de longueur suivantes : entre 4 500 et 5 500 signes ; entre 10 000 et 12 000 signes, ou entre 15 000 et 17 000 signes.

Les articles de la section débat ne comprennent normalement pas de bibliographie. Les citations éventuelles seront référencées de façon classique, c’est-à-dire par des notes de bas de page, et ces dernières seront maintenues au strict minimum.

Les éditeurs des Cahiers du journalisme sont à votre disposition pour discuter de votre proposition de texte : n’hésitez pas à les contacter.


Soumettre une contribution